EXTERNET ou Comment s'en débarrasser...

Blue Ribbon Campaign

Intense animation sur le Net depuis un mois suite à la signature par Bill Clinton du Communications Decency Act permettant à la juridiction américaine de poursuivre des service providers qui auraient rendu accessibles des documents jugés
« indécents ».

Une cérémonie de deuil à l'échelle du World Wide Web (des milliers de sites ayant changé leur fond d'écran transparent par du noir) avait pendant quatre jours marqué le début d'une lame de fond de protestation (voir Dimanche Matin du 11 février). La campagne se poursuit par la mise en évidence sur des sites Web d'un écusson représentant un petit ruban bleu, symbole de l'attachement à la liberté de parole sur Internet.

CompuServe qui bloquait depuis décembre l'accès à plus de 200 forums de discussion pour obtempérer à une requête très « amicale » du Ministère Public allemand vient de mettre en place un système de contrôle logiciel permettant d'interdire l'accès à certaines messageries. Ce système laissant aux parents le soin de choisir pour eux-mêmes et leurs enfants ce qu'ils estiment « bon » et ce qu'ils considèrent « pernicieux » offre un premier élément de réponse aux autorités de tout poil qui souhaitent installer des dispositifs officiels de censure et de répression sur Internet.

On se demande cependant comment va réagir la juridiction bavaroise pour qui des forums tels « alt.sex.pedophilia.pictures » ne sont pas seulement illégaux pour les enfants mais illégaux tout court. Ce forum, de même que quatre autres du même tonneau, reste d'ailleurs inaccessible via CompuServe qui n'a donc pas rendu à nouveau disponibles l'intégralité des newsgroups.

Comme le soulignait très justement un éditorialiste américain, lorsque les véritables décideurs sur la scène internationale commencent à considérer la technologie comme une force pour la subversion et non comme un outil de progrès, il faut devenir très attentif...

Génial!

Si vous ne téléchargez qu'un seul logiciel sur Internet ce mois-ci, précipitez-vous sur Pointcast (http://www.pointcast.com), un extraordinaire amalgame entre économiseur d'écran et collecteur de news. Pointcast se transforme en screen saver dès que vous êtes inactif et va rechercher les news sur différents serveurs puis les affiche dans un époustouflant système de fenêtrage. Nouvelles générales ou financières, sports, loisirs rien n'échappe à la voracité de Pointcast. Affichez par exemple la météo de n'importe quel point du globe d'un simple clic de souris en disposant en prime de mini-cartes satellites. Un browser incorporé vous permet de vous connecter sur un site sans quitter l'application.

Pointcast est le résultat du labeur acharné d'une équipe de développeurs et d'infographistes qui planchent sur le projet depuis plusieurs années. Oubliez les frames buggées de Netscape et installez Pointcast!

Naviguez en français dans le texte...

A propos de Netscape, une version française du célèbre browser est disponible depuis une quinzaine de jours (http://www.netscape.com). L'aide en ligne notamment sera plus accessible pour ceux que la langue de William Gibson et de Nicholson Baker laisse de glace...

Le site même de Netscape a été entièrement repensé avec le système des frames (un multi-fenêtrage dynamique). Les écrans sont à présent découpés en multiples fenêtres ayant chacune une large indépendance. Certains de ces frames devraient être occupés par des affichages publicitaires mobiles, financement des sites oblige, mais de nombreuses applications nettement plus passionnantes devraient rapidement émerger. Par exemple le monde des éditeurs de journaux devrait y trouver de l 'inspiration pour les éditions électroniques.

Il reste encore des problèmes techniques avec les frames de Netscape, mais le système risque de se généraliser. Remarque anodine au passage, c'est le moment ou jamais de mettre à la casse votre moniteur de poche et de vous offrir un 17 pouces...

Belgacom épouse Skynet

C'est fait. L'opérateur national s'est offert une tranche de Skynet, un Internet reseller bruxellois associé jusqu'ici à Telecom Finland. L'association est en réalité tripartite puisqu'Interpac, la filiale de Belgacom est également impliquée. Une certaine segmentation de la clientèle pourrait être envisagée, Skynet visant le marché résidentiel et Interpac se réservant le service aux entreprises et les solutions réseaux à haute valeur ajoutée. Le nouveau package, pour lequel on n'a pas encore beaucoup d'informations pourrait prendre la forme d'un flat fee (forfait mensuel pour un certain nombre d'heures). Précision importante, ce forfait permettrait des connexions sans restriction de la période d'appel. Donc pas de surtaxe si on appelle durant la journée. Des points d'accès dans une dizaine de zones sont prévus pour le 15 mars. Outre le noeud bruxellois de Skynet déjà en service, les zones 041, 065, 071 081, 09, 050, 056 notamment seraient désservies.

Belgacom commercialisera le nouveau produit dans ses téléboutiques, mais d'autres types de points de vente ne sont pas à exclure. D'après Mr Zurstrassen de Skynet, des chaînes de distribution de matériel informatique pourraient relayer la commercialisation des abonnements. Info:info@skynet.be, info@interpac.be.

Internet à la ferme

Le cyber-café quitte les autoroutes de l'information pour se mettre au vert. Ainsi, un gîte rural près de Vielsalm vient d'ouvrir un «cyber-ferme » permettant aux vacanciers d'un week-end de découvrir le Net au grand air...

Le phénomène cyber-café a d'ailleurs largement dépassé les frontières de Bruxelles et d'Anvers puisque Verviers, Mons, Mouscron , Namur et Liège ont aujourd'hui leurs Internet Coffee Shops.

Quelques adresses en province:

Mouscron: Cyber-Club (056-330360)

Mons: Cyber City (065-401818)

Le Bar Oblique (065-843624)

Namur: le Break (081-230119)

l'EstamiNET (081-231469)

l'Apache (081-746246 ouverture dans les prochains jours)

Vielsalm: Cyber-Ferme (080-418314)

Liège: Cyber Pot-au-Lait (041-220794)

Verviers: Prés Carats (087-231153)

Coiffé!

L'aspect de plus en plus galerie commerciale d'Internet va-t-il en faire le successeur des magazines en papier glacé des salons de coiffure? Dell, Toshiba et Compaq préparent-ils la nouvelle génération des notebooks de luxes destinés à remplacer Vogue ou The Face pendant qu'une charmante paire de mains boudinées vous passe un shampoing parfumé? Toujours est-il que le numéro de téléphone de Telegate (Telecom Finland) communiqué dans le dossier des Access Providers de février était erroné. A la demande de son titulaire, un salon de coiffure bruxellois, nous rectifions très volontiers... Le bon numéro est 02-7268655... :-).

alain@netline.be