Vu sur Internet

eric@netline.be

Internet, mis entre les mains d'un habitué qui sait où pêcher de la véritable information, légitimée, cautionnée, validée, c'est un outil génial. Ce même Internet confié à un utilisateur naïf qui ne prend pas la peine de vérifier ses sources peut par contre provoquer de véritables catastrophes sociologiques.

Je veux parler ici d'un syndrome que je baptiserai "Vu sur Internet". L'utilisateur débutant surfe sur le Net et y ingurgite de l'information brute non traitée par des spécialistes. Dans cette masse d'informations non triées, se cotoient des messages ou données à haute valeur ajoutée noyés dans un océan d'approximations, de contre-vérités, d'erreurs, de partialité que je regrouperai sous le terme générique d'infoglut. Ignorant tout de l'émetteur d'un message ou d'une information, le lecteur novice a du mal à discerner le signal du bruit, l'information valide du mensonge éhonté. A part quelques points de repère orthographiques ou grammaticaux, comment repérer si une information émane d'un prix Nobel ou d'un pince sans rire ? D'une sommité scientifique ou d'un dangereux psychopathe ? Cette naïveté de l'utilisateur, son absence de discernement, est un des principaux dangers d'Internet qui peut se muer, par la bêtise des hommes, en un redoutable outil de propagation de rumeurs. Plus encore que le Café du Commerce, Internet est à la merci de notre crédulité "c'est vrai puisque je l'ai lu sur Internet".

Prenons trois exemples qui se sont produits le même jour en Belgique sous mes yeux hilares.

Mardi matin, alerte chez les grands comptes Belges. Un communiqué à en-tête d'IBM Belgique atterrit chez tous les responsables informatiques de grosses entreprises clientes d'IBM. Il dit en substance ceci

"alerte au virus Good Times. Une nouvelle génération de virus propagé par Internet via courrier électronique est capable de s'immiscer dans votre système informatique et d'y détruire toutes vos données.

Transmettez cet avertissement à un maximum de personnes autour de vous". L'auteur de cette plaisanterie doit être au comble de la joie. Des milliers d'utilisateurs ont stupidement recopié son message sans se poser davantage de questions. Ce nouveau type de code auto propageable est redoutable puisque il ne se transmet pas par voie orale, n'est pas sexuellement transmissible mais utilise comme vecteur de contamination la seule bêtise des individus. J'ai reçu une première alerte Good Times dans mon courrier électronique voici plus de six mois suivi par une centaine d'autres émanant des quatre coins du monde. Si IBM déploie des moyens humains et matériels aussi colossaux pour véhiculer de telles idioties, on s'imagine aisément combien il sera difficile d'éradiquer cette rumeur.

Mardi midi, Belgacom Verviers. Pour une fois, une ardeur inhabituelle au travail a saisi tout le secrétariat. Toutes les secrétaires remplissent à coeur joie des cartes postales à en-tête de Belgacom et destinées à toute la clientèle. Cette fois, il s'agit d'un appel à la solidarité humaine : un pauvre gosse anglais, Craig Shergold, atteint d'un cancer incurable a émis comme dernier voeu le désir de recevoir des millions de cartes postales de tous les points du globe. Même notre consoeur Computer Magazine avait gobé ce poisson, il y a deux bonnes années.

Comme toutes les rumeurs et toutes les légendes, l'histoire de Craig contient une bonne part de vérité. A l'âge de sept ans, Craig a développé une tumeur maligne jugée inopérable. Il a alors effectivement lancé un appel pour recevoir en masse des cartes lui souhaitant un prompt rétablissement en vue de figurer dans le livre des records. Le 17 novembre 1989, son record a officiellement été enregistré par Guinness : Craig avait déjà reçu quelque 33 millions de cartes. Autant vous dire que Craig était heureux. L'histoire a même pris les allures d'un conte de fée lorsque John Kluge, un milliardaire Américain, a fait venir Craig aux USA pour subir un traitement dans un hôpital réputé. Craig est totalement guéri. Il a aujourd'hui plus de seize ans ans et ne demande qu'une chose : oublier ce triste épisode de sa vie et vivre une existence ordinaire.

Malheureusement, à l'heure des autoroutes digitales, la demande de Craig a continué à se propager dans des proportions insoupçonnables. Dès 1990, le New-York Times publie un reportage sur Craig et demande que cessent ces envois inutiles. La télévision anglaise prend le relais sans plus de succès. La rumeur persiste, s'étend et resurgit régulièrement dans un coin de la planète. Aujourd'hui chez Belgacom Verviers. Craig vit toujours un véritable cauchemar : les lettres continuent à affluer et à lui ressasser cette triste époque. Des milliers de gens continuent à déranger Craig ou le bon fonctionnement de l'hôpital anglais parce qu'ils n'ont pas pris la précaution élémentaire de vérifier la véracité de l'histoire avant de la transmettre autour d'eux. Des millions de francs, qui seraient tellement utiles pour la recherche sur le cancer, sont gaspillés en timbres et cartes postales. Avec notre argent par dessus le marché.

Mardi après-midi, sur l'antenne de Bruxelles Capitale. Un auditeur s'affole, il a procédé à un enregistrement en ligne de Windows 95 et s'effraie car quelques programmes sur son disque dur n'ont pas été acquis officiellement. Suite à un message sur Internet, il croit que Micosoft est désormais en possession d'informations sur toute sa configuration logicielle. Il se voit déjà menottes au poignet encadré par un escadron d'élite de la BSA. A la base de cette rumeur, un simple message voici plusieurs mois dans comp.risks newsgroup affirmant que Win95 "transmits your entire directory structure in [the] background" vers MSN. Microsoft a confirmé que les noms des applications installées sur le disque dur étaient bien transmis via MSN à la seule condition que l'utilisateur ait marqué son consentement. Selon Microsoft, cette information n'est pas destinée à une quelconque brigade anti piratage mais simplement au service technique qui serait susceptible de vous aider en cas de problèmes majeurs.

Andrew Schulman, auteur de Undocumented Windows et d'Unauthorized Windows 95, promu emmerdeur n°1 chez Microsoft - et à qui je voue un culte sans bornes - a examiné cela de plus près.

Le module "Online Registration" de Windows 95 exécute en fait un petit programme

\WINDOWS\SYSTEM\REGWIZ.EXE qui à son tour chage la librairie dynamique

\WINDOWS\SYSTEM\PRODINV.DLL pour "Product Inventory

DLL". Prodinv est habituellement utilisé par Microsoft pour vérifier si il y a réellement mise à jour d'un produit, si, lors d'un update, une application de Microsoft ou de la concurrence existe bel et bien avant la phase de mise à jour. Prodinv contient une base de données encryptée de 100 applications dont sont recensées les tailles, date et répertoires par défaut. Si le Registration Wizard trouve sur disque une application contenue dans cette base de données, il place son nom dans le fichier REGINFO.TXT qui est transmis sur MSN. Reginfo.txt ressemble à ceci

etc

Voici la liste complète des programmes que RegWiz est à même de repérer sur votre PC.

3-D Dinosaur Adventure                  Aldus Pagemaker for Windows
Aldus Persuasion                        America On-line
AmiPro for Windows                      Approach for Windows 
Bookshelf 94 for Windows                Borland C++ for Windows
Borland Dbase                           Borland Delphi
Borland Paradox for DOS                 Borland Paradox for Windows
CA - Visual Objects                     Charisma 
Charisma for Windows                    Clipper
Complete Baseball for Windows           Comptons Multimedia Encyclopedia 
CompuServe                              Corel Draw for Windows
Crayola Art Studio                      Creative Writer
Creative Writer - Ghost Mysteries       DataEase 
DataEase for Windows                    dBase for Windows
Director's Lab DOS                      Encarta
Fine Artist                             Flight Simulator 
FoxPro for DOS                          FoxPro for Windows - Standard
Freddi Fish                             Gupta SQL Windows
Harvard Graphics                        Haunted House
Internet In A Box                       Kid Pix DOS
Kid Pix WIN                             Lion King Print Studio
Lion King Story Book                    Lotus 123 for Windows
Lotus Notes                             Lotus123 for DOS 
Mathblaster Episode 1                   Mathblaster Episode 2
Microsoft Access Developers Toolkit     Microsoft Access for Windows 
Microsoft Access Upsizing Tool          Microsoft Encarta '95
Microsoft Excel for Windows             Microsoft Money
Microsoft Office for Windows            Microsoft Powerpoint for Windows 
Microsoft Project for Windows           Microsoft Publisher
Microsoft Visual Basic Professional     Microsoft Visual C++ 
Microsoft Visual FoxPro for Windows     Microsoft Word for DOS
Microsoft Word for Windows              Microsoft Works for Windows
Mind Your Money                         Money
MSB - Human Body                        MSB - Solar
My First Encyclopedia                   NCSA Mosaic for Windows
Oregon Trail                            Oregon Trail 2
Personal Oracle 7                       PGA Tour 486 
Playroom                                PowerBuilder Enterprise 4 for NT 
PowerBuilder Enterprise 4 for Windows   PowerPlus
Print Shop Deluxe for Windows           Prodigy
Putt Putt                               Quattro Pro for DOS
Quattro Pro for Windows                 Quick C for Windows
Quicken for Windows                     Rabbit Ears - Leopard
Reader Rabbit 1                         Reader Rabbit 2
Relentless                              Scenes
Spider Man Cartoon Maker                SuperBase
Treehouse                               Turbo Pascal for Windows 
Where in Space is Carmen San Diego      Where in the USA is Carmen
Where in the World is Carmen San Diego  Wine Guide
WordPerfect for DOS                     WordPerfect for DOS
WordPerfect for Windows

Amusant, sont repris systématiquement les principaux produits concurrents de MSN (Compuserve, Prodigy, AOL), de l'Internet Explorer (NCSA, NetScape, Internet in a Box), Word (AMI, WP), Excel ( Lotus), Visual C (Borland C++ et Delpi), Access (Dbase, Gupta SQL, Oracle, Paradox, Power Builder) etc etc. Plus qu'une intrusion confidentielle dans votre vie privée, il s'agit surtout à mon sens d'une pratique déloyale permettant à Microsoft d'obtenir à moindres frais la liste des clients de ses principaux concurrents ou tout au moins une liste de prospects à endoctriner. 1984 = Big Brother. 1995 = Bill Brother? Que nous réserve les rumeurs du futur ? En voici une "Vue sur Internet et dans Winzone" que je vous supplie de prendre au second degré avant de la diffuser à des tiers.

MICROSOFT DEMOCRACY

Aug. 24, 1996 FOR IMMEDIATE RELEASE

Microsoft has unveiled today Microsoft Democracy, a freeware that will be widely available from next month, and included in Windows 96, the Company's latest operating system, to be released later this year.

Microsoft Democracy will enable any Windows-based computer user to vote from his home, for any election, including presidential. For new Windows users, Microsoft Democracy will come installed automatically with Windows 96, without any human intervention needed. The system will use the Microsoft Network to connect to governmental databases in order to register these new on-line votes. Users will simply have to click on the icon of the candidate of their choice on the day of the election, and

voting procedure will be fully automatic.

Detractors say it is not fair that the system only includes Bill Gates's own icon on startup, but even though the Company wouldn't comment officially, sources close to Microsoft say that it should be possible to vote for candidates other than Bill Gates with to-be-released upgrades. These upgrades

should include all the candidates for a given election, and should be available at least a week before each election, for as low as $99.99 (again, voting with just the initial version will be possible anytime). In these

upgrades, candidate names of more than five characters will also be possible, sources say.

Opponents also complain that installation with Windows 96 is invisible, and that some users may not be aware that MS Democracy has been installed, and is running in their computer. To that, Microsoft opposes that installation is automatic by default, in order to simplify human interventions;

automatic operation is clearly explained in the MS Democracy User's Manual, available on-line through MSN, or on the Internet. Also, the user can turn off default voting, just by clicking the Don't always vote for default candidate' box, in the Custom Installation / Other Settings / MS Democracy / Advanced Options' sub-menu during Windows 96 installation.

Every voter using the system for the first time will receive a free CD-ROM biography of Bill Gates (MS Dangerous Creatures).

The company expects to distribute 150 million copies of the basic software, and about 500 upgrades within the first year.

Voilà. Quelques ennemis de plus chez IBM, Belgacom et Microsoft. Il est vraiment temps que je change de métier !