Microsoft Profesional Developers Conference

 eric@netline.be

Ce sont près de 6200 programmeurs qui ont assisté cette année à la Profesional Developers Conference organisée par Microsoft à San Diego. C'est la sixième conférence organisée de la sorte depuis août 1992. Microsoft y soigne toujours ses fidèles en leur délivrant en avant-première une série d'informations et de produits tout ce qu'il y a de plus "hot". Les participants ont été particulièrement gâtés cette année puisqu'ils ont été initiés à la nouvelle stratégie Microsoft centrée sur Windows DNA, COM+ et sont repartis avec la première version bêta de Windows NT 5.0. Windows 98 et Windows NT 5.0 sont bien sûr au centre de toutes les sessions techniques offertes aux participants.

Windows NT 5.0

Si vous ne faisiez pas partie des 6200 premiers fidèles à recevoir une version bêta de NT 5.0, rassurez vous, vous pourrez aisément faire partie des 200000 beta testeurs qui recevront NT 5 dans quelques jours via le Microsoft Developer Network..

 IntelliMirror est une nouvelle méthode de gestion du parc informatique permettant la disponibilité de données et d'applications à partir de n'importe quelle station du réseau.

NT 5.0 permettra de masquer différentes ressources disques (floppy, disque dur, CD-ROM), ne montrant à l'utilisateur final qu'une seule ressource correspondant à son répertoire "home". NT 5.0 contiendra un grand nombre d'outils de migration pour faciliter notamment le passage de Windows 95 vers NT.

 Un grand nombre de nouveaux services seront disponibles : directory services, service sécurité à base d'encryption par clés publique et privée, transactions et message queuing. Les grandes autres nouveautés sont la présence des Active Directory, d'un gestionnaire unifié de configuration, une meilleure optimisation du Symmetric Multi Processing, Intelligent I/O et le support de processeurs 64 bits, le support des file systems encryptés, les quotas disque par utilisateur, des services de sécurité distribués, la délégation des tâches d'administration, la cryptographie à clé publique, le plug and play, les pilotes de périphérique WDM, le support DVD, de l'ATM, du TAPI 3.0, Distributed Time Services, un programme d'installation unifié pour toutes applications contrôlé par le système d'exploitation, FX!32 un nouveau format de fichier binaire permettant à une application de tourner sur plate-forme Intel ou Alpha, gestion des profils errants, Web Based Enterprise Management, le support des FAT32, NDIS 5.0, le support IP/Multicast (class D) sur un signal TV, IPSec, file caching/replication, authentification Kerberos.

 Cisco et Microsoft travaillent ensemble à des outils de gestion facilitant la création de réseaux d'entreprise centrés sur la notion de directories. L'idée centrale est toujours d'utiliser les Active Directory comme infrastructure de gestion des réseaux. 3Com, Ariel Corp., Ascend Communications Inc., Berkeley Networks, Cabletron Systems Inc., Compaq Computer Corp., CompuServe Network Services, Comtrol Corp., ConXion, Digex Inc., Digi International, East Coast Internet, Eicon Technology Inc., Digital Equipment Corp., ECI Telematics, Fore Systems Inc., GridNet International, Hewlett-Packard Co., Intel Corp., Net Access, New Oak Communications Inc., Packet Engines Inc., RAScom Inc., South Carolina SuperNet et SwitchSoftBack Systems Inc. ont déjà annoncé leur support de cette nouvelle norme qui n'attend plus qu'un nom générique

 NT 5 contiendra DirectX 98 qui ne s'appelera donc plus Direct X 6.0. Directement après la sortie de NT 5.0, un kit "DirectX 98 enhancement pack" sera disponible pour les utilisateurs de Windows 98 users. La première beta de NT 5 contient le support de Direct3D pour le support de cartes graphiques accélératrices 3D. DirectX 99 est déjà en phase d'élaboration avec un rendu 3D de plus haute précision, des effets spéciaux comme le brouillard ou des effets d'ombre.

Smartcard

Windows NT 5.0 supportera la nouvelle technologie des Smartcards développée par Microsoft.

L'architecture Smart Card établie par Microsoft permet de travailler avec n'importe quel type de lecteur et n'importe quelle carte. Un Microsoft Smart Card Software Development Kit est dès à présent disponible sur http://www.microsoft.com/smartcard. SmartCard utilise une approche des plus classiques : la communication sur le réseau est sécurisée par l'utilisation de signature digitale

Windows DNA

 Windows Distributed interNet Applications Architecture est un nouveau canevas permettant le développement d'applications intégrant les modèles client/serveur et Web. DNA facilite le déploiement d'applications délivrées via le réseau. DNA est le nom de cette nouvelle architecture qui englobe les technologies OLE, COM, DCOM, COM+ et ActiveX établies par Microsoft au cours de ces dernières années. DNA n'est jamais qu'un nouveau nom fédérateur qui ajoutera encore un peu plus à la confusion des noms de produits. DNA n'est jamais qu'un nouveau terme générique désignant l'intégration de plusieurs technologies existantes : un modèle de développement applicatif centré sur Internet et un modèle client/serveur basés tous deux sur le Component Object Model (COM), le tout reposant sur un jeu commun de services, de protocoles ouverts et bien sûr de systèmes d'exploitation Windows.

Le noyau central de DNA n'est autre que COM, le Component Object Model, ce modèle pour la génération de composants logiciels réutilisables, orientés objet et indépendants du langage de programmation. Les spécifications de COM sont apparues en 1993 comme faisant partie de OLE 2, le successeur de OLE, Object Linking & Embedding, cette technologie qui permettait de créer des documents composés d'objets variés. COM n'a pas fondamentalement changé depuis lors. COM permet également une interopérabilité avec des composants conçus pour des plates-formes Solaris, HP-UX, DEC UNIX et Siemens Nixdorf SINIX

DCOM, la version distribuée de COM est apparue avec Microsoft Windows NT version 4.0 et est maintenant disponible pour Windows 95. Les "contrôles ActiveX " utilisent les mêmes fondations COM, DCOM et OLE.

L'architecture Windows DNA utilise un jeu global de services : composants OLE, Dynamic HTML, client et serveur Web, scripting, transactions, message queue, sécurité, directory, accès database et interface utilisateur. La totalité de ces services s'expose au monde extérieur par la méthode unique COM.

Windows DNA veut clairement s'aligner sur des standards ouverts définis tant par le World Wide Web Consortium (W3C) que l'Internet Engineering Task Force (IETF ). Les grosses pointures du modèle client/serveur comme The Baan Co., SAP AG, PeopleSoft Inc. et Computer Associates ont annoncé officiellement leur soutien de cette nouvelle norme logicielle.

Windows DNA s'appuiera sur les outils suivants : Internet Explorer 4.0 (Dynamic HTML, scriptlets), Microsoft Internet Information Server 4.0 et Microsoft Windows NT Server 5.0 (Active Directory, Zero Administration services).

Une application Windows DNA sera automatiquement prête pour le Web puisqu'à travers le Dynamic HTML elle pourra être diffusée via Microsoft Internet Information Server. Elle pourra être gérée par le Zero Administration Kit, et pourra être utilisée sur des portables même lorsqu'ils ne sont pas connectés au réseau de l'entreprise.

 

Service

Interface

Product Mapping

Application services

Web server

Web browser

Scripting

Transaction service

Message queuing service

Database

Mail and collaboration

Java Virtual Machine

Universal data access

 

 

HTML

HTML

VBScript, JScript

OLE Transactions

"Falcon" API

ODBC, OLE DB

MAPI, POP3

Java

ADO, OLE DB, ODBC

 

Internet Information Server (IIS)

Internet Explorer

"Denali," Dynamic HTML

MTS

MMQS

Microsoft SQL Server

Outlook Exchange Server

Microsoft Java Virtual Machine

Various

Infrastructure services

Directory

Security

Network

Remote file and print

Components

 

ADSI

SSL,

TCP/IP, pipes, WinSock, etc.

CIFS, SMB

COM, DCOM, ActiveX

 

Active Directory, Windows NT Server

Windows NT Server, Internet Explorer

Windows family

Windows family

Windows family

 

Des informations plus complètes sont disponibles sur http://www.microsoft.com/windowsdna .

 COM+

 COM+ est la dernière mise à jour de COM. Il inclut une série de nouvelles fonctionnalités comme le "data binding" assurant la liaison entre certains objets et les champs d'une base de données. Un nouveau mécanisme de l'architecture COM fait son apparition sous le nom d'"interceptor". Un interceptor permet à un composant COM d'appeler dynamiquement différents services au moment de son exécution, d'implémenter des transactions et d'être averti d'évènements système comme la création ou la suppression de composants distribués.

 Les premiers outils de développement COM+ devrait être disponible dès le 4e trimestre 1997 tandis que les spécifications complètes sont déjà accessibles à tous à l'adresse http://www.microsoft.com/com

 

Windows NT 4 Option Pack

Windows NT Server 4.0 Option Pack est un nouvel ensemble applicatif incluant Internet Information Server (IIS) 4.0, Message Queue Server 1.0, Certificate Server 1.0, Index Server 2.0, Site Server Express plus Internet Explorer 4.0 pour Windows NT 4.0 et une version revampée des Remote Access Services supportant le Virtual Private Networking appelée BaseCamp. Une version beta est disponible sur http://backoffice.microsoft.com/downtrial/optionpack.asp tandis que la version finale est planifiée pour la fin de l'année. Toutes ces technologies seront intégrées à Windows NT 5.0