eric@netline.be

Compuserve WinCim 3.0

Le grand rapprochement Compuserve-Internet

WinCim, l'outil de navigation Windows du géant des services en ligne Compuserve, fait une cure de jouvence et
s'ouvre à Internet. Nous avons testé ce Compuserve Information Manager nouvelle mouture pour vous

WinCim, dans sa version 2.0, était un outil de navigation propriétaire. L'ouverture vers Internet était
timide et demandait pas mal de bidouillages techniques. Seul le navigateur SpryMosaïc était capable d'exploiter la
connexion établie via Compuserve.

WinCim 3.0 a été complètement repensé dans cette optique du tout-Internet. Il s'agit désormais d'une véritable application 32 bits capable d'exploiter toutes les fonctionnalités de Windows 95 et Windows NT. WinCim n'est plus disponible en ligne. Il a tellement grossi qu'il n'est plus fourni que sur CD-ROM. Vous vous connectez comme à l'habitude sur GO:WINCIM, y laissez vos coordonnées et vous recevrez le CD par la poste gracieusement dans les jours qui suivent. La rédaction en a testé la version beta 9.

Le CD fourni par Compuserve est autoinstallable sous Windows 95. Le programme d'installation est plus gros que l'application
elle-même. Il démarre par une volée d'animations, de sons, de fichiers QuickTime avant d'en venir aux faits.

Relooké Internet

WinCim affiche une nouvelle interface de navigation “relookée Internet”. Le rendu progressif des graphiques, la présence d'un “player” son intégré, du Compuserve Viewer, ajoutent à la convivialité du produit. Le bureau de travail personnel et personnalisable permet d'accéder rapidement aux recoins les plus fréquentés de Compuserve : l'accès à la boîte aux lettres
électroniques, les forums, l'aide en ligne.

Wincim n'est plus seul. Il est accompagné du Microsoft Internet Explorer 2.0 disponible pour Windows 3.1, Windows 95 et Windows NT. L'utilisateur a le libre choix au niveau du navigateur : il peut préférer SpryMosaic, SpyglassMosaic, Netscape 1, 2 ou 3 ou même la version 3 de l'Internet Explorer. le tout marche avec le même succès. WinCim et Internet Explorer se partagent le travail, chargent une page avant de donner la main à l'autre, affichent le même look constitué de boutons et d'hyperliens. Microsoft et Compuserve sont en pleine lune de miel pour l'instant : Compuserve licence le navigateur
Internet Explorer, Microsoft ajoutera une icône “Install Compuserve” sur le bureau de Windows 95 et Compuserve va
basculer sur la plate-forme Normandy de Microsoft.

Compuserve est passé au tout TCP/IP. Plutôt que les solutions hybrides des solutions précédentes, WinCim 3 utilise à présent les services d'accès distants Microsoft ou RAS présents sur la machine.

Il crée automatiquement un script de connexion PPP, configure le DNS et ext directement exploitable dans l'Internet Wizard proposé par Microsoft pour simplifier la configuration des accès Internet dial-up. Ce n'est qu'un des icebergs de la stratégie “Red Dog” annoncée par Compuserve et qui consiste à se fier totalement à Internet pour l'ensemble de ses services.

Pour concrétiser davantage encore le grand rapprochement avec Internet, Compuserve introduit une nouvelle technologie d'authentification, baptisée Passeport Virtuel”. Elle permet à la société de Colombus, Ohio, d'étendre ses services payants sur Internet. Un seul mot de passe suffira à accéder à une variété de services : forums Compuserve ou sites Web. Ces derniers ont
désormais la possibilité d'identifier leurs visiteurs. Le visiteur a même l'assurance qu'il visite un site “certifié”. Pour son passeport virtuel, Compuserve a développé un protocole RPA ou Remote Passphrase Authentification qui permet d'utiliser l'abonnement et le mot de passe d'un service sur d'autres sites Web.

Le multi-tâches est enfin exploité qui permet de travailler sur plusieurs tâches à la fois, de transmettre ou recevoir des fichiers tout en surfant sur le Net ou en collaborant à un forum. Une nouvelle option retraçant l'historique de la connexion, un autre permettant de revenir à une page précédente, une to-do list, font irrémédiablement penser à un navigateur Web ordinaire.

Le CD final contiendra un ensemble important de logiciels, depuis CyberPatrol pour le contrôle parental des activités Web du bambin, Adobe Acrobat pour la distribution de documents électroniques, Xing/Streamworks pour le transfert MPEG de fichiers audio et video en temps réel et d'autres produits encore à définir.

La fraternité de la communauté Compuserve couplée à l'universalité d'Internet, la convivialité de WinCim 3, la coexistence pacifique avec un browser Web, le nombre de POPs Compuserve dans le monde entier, les tarifs de plus en plus démocratiques font de Compuserve une offre toujours aussi attractive pour l'Internaute débutant. A part America Online, qui peut prétendre comme Compuserve aux 5 millions de membres ?