Previous Next Up Index Contents

9.5.2. Allocation dynamique

Problème

Souvent, nous devons travailler avec des données dont nous ne pouvons pas prévoir le nombre et la grandeur lors de la programmation. Ce serait alors un gaspillage de réserver toujours l'espace maximal prévisible. Il nous faut donc un moyen de gérer la mémoire lors de l'exécution du programme.

Exemple

Nous voulons lire 10 phrases au clavier et mémoriser les phrases en utilisant un tableau de pointeurs sur char. Nous déclarons ce tableau de pointeurs par:

char *TEXTE[10];

Pour les 10 pointeurs, nous avons besoin de 10*p octets. Ce nombre est connu dès le départ et les octets sont réservés automatiquement. Il nous est cependant impossible de prévoir à l'avance le nombre d'octets à réserver pour les phrases elles-mêmes qui seront introduites lors de l'exécution du programme ...

Allocation dynamique

La réservation de la mémoire pour les 10 phrases peut donc seulement se faire pendant l'exécution du programme. Nous parlons dans ce cas de l'allocation dynamique de la mémoire.


Previous Next Up Index Contents


Feedback - Copyright © 1993,1996,1997 F.Faber